Get Adobe Flash player

Autres publications :


Haut de page

Revue de presse :

Le projet de transformation de la Grande-Poste d’Alger en musée a débuté officiellement hier matin.

Cet édifice de style néo-mauresque, construit en 1910 par les architectes Voinot et Toudoire, n’abritera plus les services d’Algérie Poste au cœur de la ville d’Alger, a-t-on appris d’une source proche d’Algérie Poste.

«Les travaux commenceront incessamment et les services de la poste seront transférés juste à côté», précise la même source. Considérée comme le principal repère touristique d’Alger, la Grande- Poste, édifiée à l’emplacement d’une église anglicane construite en 1870, sera ainsi érigée en musée.

En fait, cette annonce remonte à juillet 2014. L’ex-ministre de la Poste et des Technologies de l’Information et de la communication l’avait annoncé. «La décision a été prise par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, la Grande-Poste d’Alger sera transformée en musée, qui permettra aux visiteurs de découvrir l’histoire de la poste et des télécommunications en Algérie», a-t-il précisé lors d’une visite d’inspection.

Le projet sera financé à travers un tour de table entre l’Etat, Algérie Poste et Algérie Télécom. Un appel d’offres a été lancé pour la réalisation de ce projet, dont la première phase requiert un investissement de 80 millions de dinars.

Plusieurs pays dans le monde possèdent un musée de la Poste où est conservé et valorisé le patrimoine historique, artistique et philatélique des Etats et de la Poste. Les fonds sont constitués de pièces très diverses, telles que les premières cartes des routes de poste, des uniformes de facteurs, des objets populaires ainsi que les timbres-poste. Si ces collections relatent l’histoire d’une entreprise, elles parlent aussi et surtout de celle des pays au quotidien. Au cours des dix dernières années, c’est toute la Poste qui s’est réinventée.

A son métier historique de distribution du courrier se sont ajoutés le courrier express, le e-commerce et la banque. Tandis que le courrier décline, les services financiers de la Poste montent en puissance.

Dans ce contexte, il faut savoir qu’Algérie Poste verse des salaires et des primes d’une valeur de 3 milliards de dinars par mois répartis sur 18 millions de comptes postaux et 1000 distributeurs automatiques de billets de banque.

Source : EL-WATAN

Page précédente Page d´accueil Haut de page